Vous l’avez tous vu quelque part, dans la salle de bain de votre sœur, au plafond d’un salon dans une revue déco, sur le mur de la salle à manger chez votre amie…cette année, le shiplap se retrouve partout!

Cet élément déco est très apprécié, car il est à la fois minimal et simple, mais il ajoute également un grand intérêt et une texture à n’importe quelle pièce. Par ailleurs, il offre la possibilité de créer des looks différents en utilisant le même matériel puisqu’il peut être installé à l’horizontal ou à la vertical et peut se retrouver dans plusieurs pièces de la maison. Le shiplap peut aussi être utilisé pour créer de petites fonctionnalités d’accentuation ou pour recouvrir des pièces entières. Bref, les possibilités sont infinies!

Vous aussi vous avez envie d’installer ce revêtement mural, mais vous ne savez pas par où commencer? Pas de problème, nos experts chez Interbois sont là pour vous guider afin de faire les bons choix et de créer le mur de shiplap qui convient à vos attentes! Êtes-vous prêts?

Choisir son shiplap 

La première étape de votre projet de rénovation est de choisir le shiplap pour lequel vous avez un coup de coeur et qui se mariera le mieux à votre décor. Ce qu’il faut savoir, c’est que plus le lambris est épais, plus les espaces entre les deux planches seront profondes et plus la délimitation entre les planches sera évidente. Voici quelques suggestions :

8021 Lambris shiplap, disponible en MDF avec apprêt blanc ou en pin sélect

2047 Lambris shiplap, disponible en MDF avec apprêt blanc

0761 Lambris shiplap, disponible en MDF avec apprêt blanc ou en pin sélect

Visualiser son projet

La pose des planches

La deuxième étape consiste à visualiser l’effet que vous souhaitez créer. Il faut réfléchir à la façon dont vous allez poser les planches afin de trouver la pose la plus symétrique ou la plus esthétique. En général, la majorité des murs ou des plafonds ne s’adapteront pas parfaitement aux planches pleines. Par conséquent, si vous prévoyez installer une planche de 8 pieds sur un mur de 12 pieds, il faudra prévoir une planche de 4 pieds pour couvrir l’espace manquant. La planification à l’avance vous permet ainsi de choisir exactement où vous allez avoir ces planches inégales. Si vous posez du shiplap sur un mur, demandez-vous si vous voulez qu’une planche complète commence en haut ou en bas.

Considérez également quelles parties de votre shiplap (le cas échéant) seront couvertes par des plinthes ou des o’gees, car cela aura un impact sur la quantité de planches visibles. Astuce: lorsque vous effectuez vos calculs, n’oubliez pas d’inclure l’écart entre les planches!

Crédit photo Photographie Atypic

Prévoir les joints pour créer un effet uniforme

Si vous recouvrez une zone qui est plus longue que la longueur de votre planche de shiplap, vous devez cacher les joints si vous souhaitez créer l’apparence d’une seule planche. Essayez de prévoir où ces joints se trouveront afin de les faire varier sur votre mur. Cela vous permettra de ne pas vous retrouver avec une ligne de joints au même endroit et de créer un plus bel effet.  Par ailleurs, il est préférable de prévoir que le joint soit toujours sur un montant afin que vous puissiez clouer les deux extrémités des deux planches en butant côte à côte dans le montant (si vous ne le faites pas, ils peuvent s’incliner vers l’extérieur et votre joint sera plus visible). Cela vaut donc la peine de le faire même si vous finissez par perdre un peu de longueur sur votre planche.

Calculer le nombre de planches de shiplap pour éviter d’en manquer

La dernière étape est celle que plusieurs redoutent; calculer combien de planches vous aurez besoin pour réaliser votre projet. Pour commencer, il faut connaître le nombre de pieds carrés qu’un paquet de shiplap couvre. Cette information se retrouve normalement dans les détails du produits si vous magasinez en ligne ou directement sur la boîte. Pensez à calculer des planches supplémentaires. Lorsque vous calculez la quantité de shiplap dont vous aurez besoin pour un projet donné, il est recommandé de compter environ 10% supplémentaires pour les déchets – mieux vaut avoir trop de matériel que d’en manquer! Ensuite, il faut calculer les pieds carrés que vous allez recouvrir, sans oublier le 10% supplémentaire. Par exemple, pour un mur de 10 pieds par 8 pieds, il faut couvrir une surface de 88 pieds carrés (80 plus 8 pieds de suppléments). Ainsi, si un paquet couvre 13,68 pieds carrés, il faudra vous procurez 7 boîtes (88 divisé par 13,63, arrondi).

 

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y avait à savoir avant de poser le shiplap, vous êtes prêtes à l’installer!

Dans le prochain blogue, nous vous expliquerons comment faire! Restez à l’affût!